Partenariat National de l'Eau - PNE - Burkina Faso LES TROPHÉES DE L’EAU LE 02 DÉCEMBRE 2016
 
 
 

 

 

QUI SOMMES NOUS

Missions

La vision du Partenariat National de l’Eau du Burkina Faso est de réunir tous les acteurs du domaine de l’eau autour de l’objectif fondamental : la promotion des mesures et de pratiques de la gestion Intégrée des ressources en eau (GIRE) au Burkina Faso. La GIRE s’inspire des principes adoptés en 1992 par les conférences des nations Unies de Dublin et de Rio Janeiro. Ces principes sont au nombre de quatre :

Principe 1 : l’eau douce est une ressource limité et vulnérable, indispensable au maintien de la vie, au développement et à l’environnement. Il faut donc la protéger

Principe 2 : le développement et la gestion de l’eau doivent se fonder sur une approche participative, impliquant les usagers, les planificateurs et les décideurs politiques à tous les niveaux.

Principe 3 : les femmes jouent un rôle central dans l’approvisionnement, la gestion et la réservation de l’eau. Elles doivent être fortement impliquées dans la GIRE.

Principe 4 : l’eau a une valeur économique dans tous ses usages et doit être reconnue comme un bien économique.

Les missions du Partenariat National De L’eau :

- Informer et sensibiliser toutes les couches sociales du pays à la problématique de la GIRE, diffuser les principes et contribuer à sa mise en oeuvre.

- Favoriser et promouvoir la collaboration et les échanges d’expériences entre d’une part toutes les organisations, associations et structures membres et d’autre part, les acteurs de tous les secteurs dont les actions ont un impact significatif sur les ressources en eau du pays

- Promouvoir la concertation entre les acteurs d’un même bassin hydrographique ou d’un même point d’eau en vue d’une mise en valeur optimale et d’une gestion consensuelle des ressources en eau communes.

- Développer des relations mutuelles avec les partenariats nationaux des autres pays.

- Contribuer à une large diffusion et à une vulgarisation de tous les textes juridiques régissant la gestion des ressources en eau.

- Prendre une part active à toutes manifestations nationales ou internationales pouvant contribuer à sensibiliser et mobiliser l’opinion publique sur les enjeux de développement liés à l’eau.

- Aider à prévenir ou à régler les conflits relatifs à l’utilisation des ressources en eau à l’échelle nationale ou transfrontière que le Burkina Faso partage avec les autres pays.